Aller au contenu

Explosifs

ABDOURAKHMANOVA

    ABDOURAKHMANOVA, Djennet (Daguestan, 1993 – Moscou, 29 mars 2010). Islamikaze daghestanaise, « veuve noire » du rebelle Oumalat Magomedov abattu par la police en décembre 2009. Avec sa complice, Markha Oustarkhanova, elles se font simultanément exploser dans deux stations de métro de Moscou causant la mort de quarante personnes et en blessant soixante-quatre.

    ABDULLAH

      ABDULLAH, Omar (1978 – Jdeidet Yabous/Syrie, 28 novembre 2006). Terroriste islamiste syrien, commandant du groupe activiste al-Tawheed Wal djihad (« Solidarité et Guerre sainte »). Surpris avec de faux papiers alors qu’il tente de passer de Syrie au Liban, il ouvre le feu sur les douaniers syriens avant de déclencher sa ceinture explosive.

      ABOU BAKR Al-BAGHDADI

        ABOU BAKR Al-BAGHDADI (Falloujah/Irak, 28 juillet 1971 – Baricha/Syrie, 27 octobre 2019). Terroriste djihadiste irakien d’abord membre d’Al-Qaïda avant de s’autoproclamer en 2014 « calife de l’Etat islamique ». Il conquiert un proto-état en Irak et en Syrie organisant alors d’innombrables attentats terroristes dans le monde entier. Son état étant reconquis par la coalition, sa tête est mise à prix par les Américains. Repéré par les services secrets, une force Delta attaque son repaire dans la nuit du 26 au 27 octobre, cerné par un chien de guerre dans le souterrain, il fait sauter sa ceinture d’explosifs.

        ABU-SALHA

          ABU-SALHA, Moner Mohammad (Vero Beach/Floride, 1992 – Idlib/Syrie, mai 2014). Djihadiste américain d’origine palestinienne. Il rejoint le Front Al Nosra en Syrie, où il se fait sauter avec un camion bourré de 16 tonnes d’explosifs contre un restaurant fréquenté par des soldats syriens devenant ainsi le premier islamikaze martyr américain.

          ACAR

            ACAR, Vedat (Gürpinar/Province de Van, 1968 – Istanbul, 31 octobre 2010). Terroriste turc d’origine kurde, membre du P.K.K. (Parti des Travailleurs du Kurdistan) depuis 2004. Il se fait exploser – prématurément – sur la Place Taksim à Istanbul, blessant trente-deux personnes.

            AFALAH

              AFALAH, Mohamed (Maroc, 1976 – Irak, entre le 12 et le 19 mai 2005). Islamikaze marocain, il participe aux attentats de Madrid du 11 mars 2004 mais il réussit ensuite à s’enfuir en Irak où il se fera sauter dans une attaque suicide contre un objectif américain.

              AHMIDAN

                AHMIDAN, Jamal (Tétouan, 28 octobre 1970 – Leganés/Madrid, 3 avril 2004). Terroriste islamiste marocain. Un des responsables avec Serhane Ben Abdelmajid, des attentats ferroviaires de Madrid, le 11 mars 2004 qui ont fait cent nonante et un morts et deux mille blessés. Cernés par la police espagnole, il se fait exploser avec ses six complices.

                AHMED

                  AHMED, Kafeel (Bangalore, 1980 – Glasgow/Ecosse, 30 juin 2007). Ingénieur islamikaze indien, il se jette au volant d’une jeep bourrée de bonbonnes de gaz contre le terminal de l’aéroport international de Glasgow le 30 juin. Brûlé à 90 %, il décède à l’hôpital le 2 août, seule victime de son attentat.

                  AKHRAS

                    AKHRAS, Ayat Al (Palestine, 1984 – Jérusalem, 29 mars 2002). Etudiante islamikaze palestinienne, elle se fait exploser dans un supermarché de Jérusalem, tuant deux Israéliens et en blessant vingt-huit autres.

                    AL-BALAWI

                      AL-BALAWI, Humann Khalil Abu-Mulal (Zarqua/Jordanie, 1984 ou 1987 – Province de Khost/Afghanistan, 30 décembre 2010). Médecin islamikaze jordanien, agent double à la solde d’Al-Quaïda, il s’infiltre dans une base secrète de la CIA près de la frontière pakistanaise et s’y fait exploser lors du debreafing en tuant huit agents et en blessant six autres. Il laisse une vidéo expliquant son geste.

                      AL-BATOUTI

                        AL-BATOUTI, Gameel (Egypte, 2 février 1949 – Océan atlantique, 31 octobre 1999). Pilote d’avion égyptien, commandant de bord d’un Boeing 767 de la compagnie EgytAir assurant la liaison Los Angeles – Le Caire via New York, peu après le second décollage, il transmet : « J’ai pris ma décision maintenant. Je remets ma foi dans les mains de Dieu » avant de crasher son appareil dans l’océan avec 217 personnes à bord. Ahmed Zaharie fera de même en 2014.

                        AL-NAJAR

                          AL-NAJAR, Fatima Omar Mahmoud (Palestine, 1938 – Jabalya/Gaza, 23 novembre 2006). Grand-mère islamikaze palestinienne, mère de neuf enfants et de quarante et un petits-enfants, au nom des « Brigades Ezzedine Al Quassam », elle actionne sa charge explosive près d’un groupe de soldats israéliens, en blessant trois.

                          AL-SHEHHI

                            AL-SHEHHI, Marwan (Ras el Kaïmah/Arabie Saoudite, 9 mai 1978 – New York, 11 septembre 2001). Terroriste islamiste saoudien, membre d’Al-Qaïda, il pilote le Boeing 767 des American Airlines – vol 175 – détourné de sa liaison Boston-Los Angeles qu’il jette sur la tour sud du World Trade Center tuant les 65 passagers dont les cinq islamikazes.

                            AL-SHEHRI

                              AL-SHEHRI, Wail (Asir/Arabie Saoudite, 31 juillet 1973 – New York, 11 septembre 2001). Terroriste islamiste saoudien, membre d’Al-Qaïda, avec son frère cadet Waleed, il fait partie du commando qui détourne le vol 11 des American Airlines à destination de Los Angeles pour le jeter sur la tour du World Trade Center à Manhattan tuant les 92 passagers dont les cinq islamikazes.

                              AL-SHEHRI

                                AL-SHEHRI, Waleed (Asir/Arabie Saoudite, 20 décembre 1978 – New York, 11 septembre 2001). Terroriste islamiste saoudien, membre d’Al-Qaïda, avec son frère Wail, il fait partie du commando qui détourne le vol 11 des American Airlines entre Boston et Los Angeles pour s’écraser sur la tour nord du World Trade Center à Manhattan tuant les 92 passagers dont les cinq islamikazes.

                                ASILAYOVA

                                  ASILAYOVA, Naida (Daghestan, 25 octobre 1982 – Volgograd/Russie, 21 octobre 2013). Islamikaze daghestanaise, une des « veuves noires » en relation avec Oksana Aslanova, elle se fait exploser à Volgograd, dans un autobus, tuant 6 personnes et en blessant trente-sept autres.

                                  ASLANOVA

                                    ASLANOVA, Oksana (Turkménistan, 1987 – Volgograd/Russie, 29 décembre 2013). Islamikaze daghestanaise surnommée une « veuve noire » parce que veuve de deux chefs de guerre abattus par les forces russes, elle avait été en relation avec une autre « veuve noire », Naida Asiyalova. Recherchée depuis juin 2012, cent jours avant l’ouverture des J.O. de Sotchi, elle se fait sauter devant le portique de sécurité de la gare de Volgograd, causant dix-sept tués et une cinquantaine de blessés.

                                    AYSHEH

                                      AYSHEH, Dareen Abû (Beit Wazan/Palestine, 1981 – Ramallah, 27 février 2002). Etudiante islamiste palestinienne à l’Université Al-Najah de Naplouse, souhaitant suivre l’exemple de Wafa Idriss, elle se fait exploser à un poste de contrôle israélien, blessant quatre soldats.

                                      BADRAN

                                        BADRAN, Abdullah (Deir al-Ghusum/Palestine, 1983 – Tel-Aviv, février 2005). Islamikaze palestinien, il se fait sauter avec sa charge devant l’entrée d’une discothèque tuant quatre civils israéliens.

                                        BAKKALI

                                          BAKKALI, Kacem (Gharsi Lofti ?) (1973 – Kwadja Baoudine/Afghanistan, 9 septembre 2001). Islamikaze tunisien de la mouvance Al-Quaïda. Pseudo journaliste belgo-marocain, avec son complice Touzani, il se fait sauter avec une caméra piégée en interviewant le commandant afghan Massoud qui décédera quelques jours plus tard de ses blessures.

                                          BARAZANI

                                            BARAZANI, Moshé (Kurdistan irakien, 1928 – Prison de Jérusalem, 21 avril 1947). Terroriste juif d’origine irakienne, il s’engage dans les rangs de l’armée secrète sioniste Lehi. Arrêté par les Britanniques, il est condamné le 21 avril 1947, avec Meir Feinstein, à la pendaison. Ils se font sauter dans leur cellule, avec une grenade artisanale cachée dans une orange.

                                            BAWADI

                                              BAWADI, Abdel Rahman (Palestine, 1986 – Beit Lahia/Gaza, 13 janvier 2009). Militant islamiste palestinien du Hamas. Durant l’offensive israélienne « Plomb durci » contre la bande de Gaza, il fait irruption dans une maison occupée par des soldats de Tsahal et se fait sauter, tuant douze militaires et en blessant huit.

                                              BELKACEMI

                                                BELKACEMI, Nabil (Alger, 1992 – Dellys/Kabylie, 8 septembre 2007). Collégien islamikaze algérien affilié à la mouvance maghrébine d’Al-Quaïda, deux jours après l’attentat commis par Abou Mokdad, il se fait sauter au volant d’un camion bourré de huit cents kilos d’explosifs dans une caserne de gardes-côtes, tuant trente marins et en blessant une trentaine d’autres.

                                                BELLIL

                                                  BELLIL, Belgacem (? – Nassiryah, 12 novembre 2003). Islamikaze algérien recruté en Catalogne, il est envoyé en Irak en octobre 2003. Il lance son camion bourré d’explosifs contre la base militaire italienne de Nassiryah tuant dix-neuf carabiniers et neuf Irakiens.

                                                  BERTHOMIEU

                                                    BERTHOMIEU, Louis (? – Perdiguera/Aragon, le 17 octobre 1936). Capitaine de l’armée française, un des anarchistes fondateurs du « Groupe International de la Colonne Durutti » avec lequel il combat les Franquistes en Espagne. Sur le point d’être submergé par les troupes coloniales maures, il se fait sauter à la dynamite plutôt que de se rendre.

                                                    DARAGMEH

                                                      DARAGMEH, Hiba (Palestine, 1984 – Afula/Israël, 19 mai 2003). Etudiante palestinienne et islamiste radicale, elle ne sortait qu’entièrement voilée et ne parlait pas aux hommes. Elle se fait exploser dans un centre commercial du nord d’Israël, tuant trois personnes.

                                                      DEGAUQUE

                                                        DEGAUQUE, Muriel (Charleroi/Hainaut, 19 juillet 1967 – Baqqouba/Bagdad, 9 novembre 2005). Terroriste islamiste belge. Convertie à l’Islam radicale par son mari, elle se fait sauter au passage d’un convoi américain dans la banlieue de la capitale irakienne, devenant la première européenne islamikaze. L’attentat fera un blessé léger.

                                                        FEINSTEIN

                                                          FEINSTEIN, Meir (Jérusalem, 5 octobre 1927 – Prison de Jérusalem, 21 avril 1947). Terroriste juif sioniste israélien, combattant de l’Irgun. Capturé par les Britanniques, il est condamné le 21 avril 1947, en compagnie de Moshé Barazani, à être pendu. Ils se font exploser dans leur cellule avec une grenade artisanale cachée dans une orange.

                                                          FELTRINELLI

                                                            FELTRINELLI, Giangiacomo (Milan/Lombardie, 19 juin 1926 – Segrate/Lombardie, 14 mars 1972). Editeur gauchiste italien. On le retrouve déchiqueté par une bombe au pied d’un pylône électrique : sabotage manqué, assassinat politique ou suicide spectaculaire (Suicide contestable)

                                                            GAZOUÏEVA

                                                              GAZOUÏEVA, Eslza (? – Ouros-Martan/Tchétchénie, 29 novembre 2001). Terroriste islamiste tchétchène, elle se fait exploser chargée d’un paquet de grenades avec le commandant russe du district.

                                                              GERMAINE

                                                                GERMAINE, Lindsay Maurice (Jamaïque, 23 septembre 1985 – Londres, 7 juillet 2005). Islamikaze afro-britannique d’origine jamaïcaine. Il se fait exploser avec un sac à dos bourré d’explosifs dans la station de métro Piccadilly Line. Les quatre attentats commis ce jour-là par Hussain, Khan, Tanweer et lui-même dans la capitale britannique feront cinquante-six morts et sept cents blessés.

                                                                GRAWITZ

                                                                  GRAWITZ, Ernst-Robert (Berlin, juin 1899 – Berlin, 24 avril 1945). Médecin nazi allemand, membre de la SS, il est chargé par Heinrich Himmler de superviser l’aménagement des chambres à gaz. Il se rendra également coupable d’expérimentations médicales sur des prisonniers. Réfugié avec sa famille dans le dernier bunker d’Adolf Hitler, à l’issue du repas du soir, il dégoupille subrepticement deux grenades sous la table et se fait exploser avec sa femme et ses deux enfants.

                                                                  GRINEVITSKY

                                                                    GRINEVITSKY, Ignace (? – Saint-Pétersbourg, 13 mars 1881). Etudiant nihiliste russe, membre du mouvement anarchiste Narodnaia Volia, il participe à l’attentat contre le Tsar Alexandre II. Celui-ci ayant échappé à la première bombe, s’approcha du jeune homme et l’apostropha : – « C’est toi qui a fait cela ? C’est malin ». Grinevitsky fit alors exploser la seconde bombe qui devait les tuer tous les deux.

                                                                    HACHIMI al-QOURACHI

                                                                      HACHIMI al-QOURACHI, Abou Ibrahim al (Amir Mohamad Saïd Abdel Rahman al-Mawla alias) (Tal Afar/Mossoul, 1976 – Atmé/Idleb, 3 février 2022) Terroriste djihadiste irakien ; en 2019, à la mort d’Abu Bak al-Bagdadi il devient « calife » de l’EL en Syrie. Repéré et cerné par les forces spéciales héliportées américaines, il se fait exploser avec femmes et enfants.

                                                                      HAMADAH

                                                                        HAMADAH, Sami Salim (Qabatya/Cisjordanie, 1990 – Tel-Aviv, 17 avril 2006). Jeune islamikaze palestinien, après avoir lu son testament sur vidéo, il se fait sauter durant la fête de Pessah, dans l’ancienne gare routière de Tel-Aviv faisant neuf morts et des dizaines de blessés. Son acte est revendiqué par le djihad islamique.

                                                                        HAMMAD

                                                                          HAMMAD, Sami (Araqah/Palestine, 1985 – Tel-Aviv/Israël, 17 avril 2006). Islamikaze palestinien appartenant au Jihad Islamique, il se fait sauter en tuant onze personnes et en blessant une septantaine.

                                                                          HURAIRA AL-AMRIKI

                                                                            HURAIRA AL-AMRIKI, Abu (Floride, ca 1994 – Province d’Idlib/Syrie, 25 mai 2014). Islamikaze américain combattant en Syrie avec le Front Al-Nosra, une branche d’Al-Qaïda, il se fait sauter au volant d’un camion bourré de seize tonnes d’explosifs.

                                                                            HUSIN

                                                                              HUSIN, Azahari (Malaisie, ca 1962 – Batu/Java, 9 novembre 2005). Terroriste islamiste malaisien surnommé « le démolisseur », impliqué dans les deux attentats perpétrés à Bali en octobre 2002 (deux cents et deux morts) et octobre 2005 (vingt-trois morts). Cerné par la police indonésienne, il se fait exploser dans sa maison avec deux complices.

                                                                              HUSSAIN

                                                                                HUSSAIN, Hasib Mir (Leeds/Yorkshire, 16 septembre1986 – Londres, 7 juillet 2005). Islamikaze britannique, il se fait sauter avec son sac à dos bourré d’explosifs dans un autobus à impériale à Tavistock Square. Les quatre attentats commis ce jour-là par Germaine, Khan et Tanweer feront cinquante-six morts et sept cents blessés dans la capitale britannique.

                                                                                IDRISS

                                                                                  IDRISS, Wafa (Al-Amari/Cisjordanie, 1977 – Jérusalem/Israël, 27 janvier 2002). Ambulancière palestinienne du Croissant Rouge, répudiée par son mari parce que jugée stérile, elle sera la première femme islamikaze à se faire sauter dans une rue commerçante de Jérusalem, tuant un vieillard israélien de quatre-vingt-un ans. Peu avant sa mort, elle avait déclaré que « permettre à une femme d’accéder au martyre constitue une étape décisive vers l’égalité des sexes dans le monde arabe ».

                                                                                  JARADAT

                                                                                    JARADAT, Hanadi Tayseer (Jenin/Palestine, 1974 – Haïfa/Israël, 4 octobre 2003). Juriste palestinienne, désirant venger la mort de son frère cadet et d’un cousin tués lors d’un raid de l’armée israélienne à Jenin en juin 2003, elle se fait exploser dans un restaurant, tuant dix-neuf israéliens et en blessant cinquante autres.

                                                                                    KHAN

                                                                                      KHAN, Mohammad Sidique (Leeds/Yorkshire, 20 octobre 1974 – Londres, 7 juillet 2005). Assistant pédagogique et islamikaze britannique d’origine pakistanaise. Il se fait sauter avec un sac à dos bourré d’explosifs dans la station de métro d’Edgware Road. Les quatre attentats commis ce jour-là par Germaine, Hussain et Tanweer dans la capitale britannique feront cinquante-six morts et sept cents blessés.

                                                                                      KOVSHOVA

                                                                                        KOVSHOVA, Natalya Venediktovna (Ufa/Bachkortostan, 26 novembre 1920 – Sutoki-Byakovo/Novgorod, 14 août 1942). Tireuse d’élite soviétique en binôme avec Marya Polinova au 528ème régiment de Fusiliers, détentrice de 300 victoires. Cernées par les troupes de la Wehrmacht et blessées, au moment où les Allemands pénétraient dans la tranchée, elle fit sauter sa grenade qui les tuât tous.

                                                                                        LINGG

                                                                                          LINGG, Louis (Mannheim/Allemagne, 9 septembre 1864 – Prison de Chicago/Illinois, 10 novembre 1887). Anarchiste américain d’origine allemande, arrêté et condamné à mort pour l’affaire du Haymarket, il se fait livrer la veille de sa pendaison, par un autre anarchiste, Dyer Lum, un cigare truqué à la dynamite qui lui arrachera la moitié de la figure; il agonisera durant six heures dans sa cellule.

                                                                                          MAHA

                                                                                            MAHA, Mohamad (Casablanca, 1975 – Casablanca, 14 avril 2007). Islamikaze marocain. Avec son frère cadet Omar, il tente de s’approcher du Consulat Général des Etats-Unis sur le Boulevard Moulay Youssef à Casablanca. Interpellé par la sécurité, il fait sauter sa ceinture d’explosif; selon un témoin : – « Une partie des viscères ont atterri sur une terrasse de la banque ». Il sera la seule victime.

                                                                                            MAHA

                                                                                              MAHA, Omar (Casablanca, ca 1984 – Casablanca, 14 avril 2007). Islamikaze marocain. Avec son frère aîné Mohamad, il tente de son côté d’approcher l’American Language Center sur le Boulevard Moulay Youssef à Casablanca mais entendant sauter son frère, il actionne à son tour sa ceinture d’explosif, blessant légèrement une passante.

                                                                                              MASSAOUD

                                                                                                MASSAOUD, Mervat (1988 – Beït Hanoun/Gaza, 6 novembre 2006). Islamikaze palestinienne, étudiante à l’Université islamique de Gaza. Cousine d’un des kamikazes qui s’était fait sauter dans le port d’Ashdod en 2004. Elle se fait exploser près d’une patrouille de soldats israéliens, blessant légèrement l’un d’eux.

                                                                                                MEHSUD

                                                                                                  MEHSUD, Abdullah (Pakistan, 1975 – Zhob/Baloutchistan, 23 juillet 2007). Chef terroriste taliban pakistanais impliqué dans plusieurs attaques contre les forces armées et dans l’exécution de deux ingénieurs chinois qu’il avait enlevés. Cerné par les forces pakistanaises, il se fait sauter avec une grenade.

                                                                                                  MIRKAN

                                                                                                    MIRKAN, Arin (Dilar Gencxemis alias) (Afrin/Alep, ca 1980 – Kobane/Syrie, 5 octobre 2014). Militante YPJ et combattante kurde syrienne, cernée par des djihadistes de l’EIL (Etat Islamique du Levant), n’ayant plus de cartouches et ne voulant pas tomber entre leurs mains, elle se jette au milieu d’eux avant de se faire exploser, tuant vingt-sept d’entre eux.

                                                                                                    MOKDAD EL WHARANI

                                                                                                      MOKDAD EL WHARANI, Abou (Algérie, 1979 – Batna, 6 septembre 2007). Islamikaze algérien affilié à la branche maghrébine d’Al-Qaïda. Il se fait exploser avec une bombe artisanale au milieu d’une foule de spectateurs peu avant le passage du Président Abdelaziz Bouteflika, faisant vingt-deux morts et cent sept blessés.

                                                                                                      MOORE

                                                                                                        MOORE, Walter (ca 1950 – Davis Monthan/Arizona, 21 mars 1969). Technicien physiologiste américain travaillant dans une base de vol en altitude, lorsque l’altimètre de la cabine expérimentale marqua vingt-cinq mille mètres, il arracha son manque à oxygène, son sang se mit à bouillir et son corps se dilata jusqu’à l’éclatement, devenant ainsi le premier suicidé spatial.

                                                                                                        MOUMOU

                                                                                                          MOUMOU, Mohamed (alias Abou Qaswarah) (Fès/Maroc, 30 juillet 1965 – Mossoul/Irak, 5 octobre 2008). Djihadiste suédois d’origine marocaine, responsable pour Al-Qaida de l’organisation clandestine de toute la zone nord de l’Irak. Lors d’une attaque des forces américaines contre lui, il est blessé et se fait alors sauter avec sa veste piégée.

                                                                                                          MUAWIYA AL-SHIMALI

                                                                                                            MUAWIYA AL-SHIMALI, Abou (Arabie Saoudite – Irak, 13 février 2006). Islamikaze saoudien. Après avoir lu la lettre publiée en 2004 de la « martyre » Fatima incarcérée et décédée dans la prison d’Abou Ghraib, il souhaite la rejoindre « pour l’épouser au paradis d’Allah ». Dans une voiture bourrée de TNT, il se fait sauter à un barrage routier lors du passage d’un convoi américain. La cassette vidéo de l’attentat suicide sera diffusée par la chaîne TV Memri.

                                                                                                            OERTZEN

                                                                                                              OERTZEN, Hans-Ulrich Von (Berlin, 6 mars 1915 – Berlin, 21 juillet 1944). Aristocrate et major d’infanterie allemand compromis dans l’attentat manqué de la « Schwarz Kappel » contre Adolf Hitler le 20 juillet 1944. Sur le point d’être arrêté par la Gestapo, comme son complice Von Tresckow, il se fait sauter la tête entre deux grenades.

                                                                                                              OUSTARKHANOVA

                                                                                                                OUSTARKHANOVA, Markha (Tchétchénie, 1990 – Moscou, 29 mars 2010). Islamikaze russe, veuve noire du rebelle tchétchène Saïd-Emin Khizriev abattu par la police en octobre 2009. Avec sa complice, Djennet Abdourakhmanova, elles se font simultanément sauter dans deux stations de métro de Moscou causant la mort de trente-neuf personnes et en blessant soixante quatre.

                                                                                                                PIROTH

                                                                                                                  PIROTH, Charles (Champlitte/Haut-de-Saône, 14 août 1906 – Dien Bîen Phu/Vietnam, 15 mars 1954). Lieutenant-colonel français commandant l’artillerie lors de la bataille de Dien Bîen Phu. Quittant le PC en grommelant « C’est foutu, on va au massacre et c’est ma faute », il rentre dans son abri et se fait sauter avec une grenade serrée sur la poitrine.

                                                                                                                  POLINOVA

                                                                                                                    POLINOVA, Marya Semionovna (URSS, 1922 – Sutoki-Byakovo/Novgorod, 14 août 1942). Femme-soldat soviétique au 528ème régiment de Fusiliers en binôme avec la tireuse d’élite Natalya Kovshova. Cernées par les fantassins de la Wehrmacht, blessées et refusant de se rendre, elles attendent que les Allemands pénètrent dans la tranchée avant de faire sauter la grenade de Natalya qui les tuent tous.

                                                                                                                    RAYDI

                                                                                                                      RAYDI, Abdelfattah (Douar Sekouila, 1984 – Casablanca, 11 mars 2007). Islamikaze salafiste marocain. Il se fait sauter avec une ceinture d’explosifs au désherbant dans un cyber café, blessant trois clients et son complice. Son frère Ayoub périra de manière similaire, un mois plus tard.

                                                                                                                      RAYDI

                                                                                                                        RAYDI, Ayoub (Douar Sekouila, ? – Casablanca, 10 avril 2007). Islamikaze salafiste marocain, coordinateur des différentes cellules du groupe terroriste. Après la mort de son frère Abdelfattah et l’arrestation de son complice, il est traqué par la police royale, sur le point d’être arrêté, il se fait exploser avec un policier.

                                                                                                                        SALEM AL-IRAQI

                                                                                                                          SALEM AL-IRAQI, Abou ( ? – Adwan/Deraa, 9 août 2022) Terroriste djihadiste irakien, chef militaire de l’Etat Islamique (E L) dans le sud de la Syrie. Encerclé et blessé par les forces de sécurité syriennes, il déclenche sa ceinture d’explosif.

                                                                                                                          SALIH AL-RAYASHA

                                                                                                                            SALIH AL-RAYASHA, Reem (1983 – Erez, 14 janvier 2004). Etudiante palestinienne, elle se fait exploser au nom de « la Brigade des Martyrs d’Al-Aqsa » à un point de contrôle de la bande de Gaza tuant quatre soldats israéliens.

                                                                                                                            SALMAN

                                                                                                                              SALMAN, Abedi (Manchester, 1994 – Manchester, 22 mai 2017). Islamikaze djihadistes britannique d’origine libyenne, il se fait exploser à la sortie du concert de la chanteuse Ariana Grande, causant la mort de vingt-deux personnes (surtout des enfants et des adolescents) et en blessant cinquante-neuf autres.

                                                                                                                              SERHANE BEN ABDELMAJID

                                                                                                                                SERHANE BEN ABDELMAJID, Fakhet (Tunisie, 10 juillet 1968 – Leganés/Madrid, 3 avril 2004). Terroriste islamiste tunisien. Un des responsables, avec Jamal Ahmidan, des attentats ferroviaires de Madrid, le 11 mars 2004 qui feront cent nonante et un morts et deux mille blessés. Cerné par la police espagnole, il se fait exploser avec ses six complices.

                                                                                                                                SHEKAU

                                                                                                                                  SHEKAU, Abubakar (Shekau/Yobe, entre 1965 et 1975 – Nainawa/Forêt de Sambiza/Borno, 19 mai 2021). Djihadiste et terroriste nigérian chef du groupe Boko Haram depuis 2009. En butte à un groupe dissident, l’ISWAP (« Etat islamique de l’Afrique de l’Ouest ») commandé par Abu Mosab Al-Barnawi, il est traqué dans son enclave, erre cinq jours dans la brousse avant de se faire sauter à l’explosif : « Shekau a préféré l’humiliation dans l’au-delà à l’humiliation sur terre. »

                                                                                                                                  TAKAFKA

                                                                                                                                    TAKAFKA, Andaleeb (Bethléem, 1982 – Jérusalem, 12 avril 2002). Islamikaze palestinienne, elle fait sauter sa ceinture d’explosifs à un arrêt de bus tuant six civils israéliens et en blessant cent et quatre autres.

                                                                                                                                    TALI AL-ASIRI

                                                                                                                                      TALI AL-ASIRI, Abdallah Hassan (alias Abul Khair) (? – Djedda, 27 août 2009). Islamikaze saoudien de la branche Al-Qaïda, déjouant la surveillance et sous prétexte de repentir, il réussit à s’approcher du prince Mohammad Bin Nayef, responsable de la sécurité en Arabie Saoudite et se fait exploser (on récoltera septante morceaux) à sa proximité, mais il sera la seule victime, le prince n’étant que légèrement blessé au petit doigt.

                                                                                                                                      TANWEER

                                                                                                                                        TANWEER, Shahzad (Bradford/Yorkshire, 15 décembre 1982 – Londres, 7 juillet 2005). Islamikaze britannique d’origine pakistanaise. Il se fait exploser avec son sac à dos bourré d’explosifs dans la station de métro d’Aldergate. Les quatre attentats commis ce jour-là par Germaine, Hussain et Khan à Londres feront cinquante-six morts et sept cents blessés.

                                                                                                                                        TENET

                                                                                                                                          TENET, George J. (Little Neck/New York, 5 janvier 1953 – 14 juillet 2003). Haut fonctionnaire américain, directeur de la CIA en 1997. Il se fait sauter avec une grenade après avoir reconnu être l’auteur des fausses preuves concernant un pseudo trafic d’uranium entre le Niger et l’Irak. (Suicide contestable)

                                                                                                                                          TERBOVEN

                                                                                                                                            TERBOVEN, Josef Antonius Heinrich (Essen/Ruhr, 23 mai 1898 – Oslo, 8 mai 1945). Haut fonctionnaire nazi allemand, administrateur général de la Norvège occupée dès 1940. Haï par la population locale pour ses méthodes brutales, le jour de la capitulation, enfermé dans le château royal de Skaugun, après que son comparse, le général Rediess se soit fait sauter la tête, il se volatilise sur une charge de cinquante kilos de dynamite.

                                                                                                                                            TOUZANI

                                                                                                                                              TOUZANI, Karim (Dahmane ou Bouziane ?) (1967 – Kwajda Baoudine/Afghanistan, 9 septembre 2001). Islamikaze tunisien de la mouvance Al-Quaïda. Pseudo journaliste belgo-marocain, avec son complice Bakkali, il se fait sauter avec une caméra piégée en interviewant le commandant afghan Massoud, qui décédera quelques jours plus tard de ses blessures.

                                                                                                                                              TRESCKOW

                                                                                                                                                TRESCKOW, Henning Von (Magdeburg/Saxe, 10 janvier 1901 – Ostrow/Pologne, 21 juillet 1944). Aristocrate prussien et général major allemand durant la Seconde Guerre Mondiale. Compromis dans l’attentat manqué contre Adolf Hitler le 20 juillet 1944, dès le lendemain, comme son complice Von Oertzen, il se fait exploser la tête avec une grenade en laissant croire qu’il a été victime d’une attaque de partisans. Lorsque la Gestapo découvrit la vérité, elle fit déterrer son cadavre qui fut brûlé et dispersé.

                                                                                                                                                VAN SPEIJK

                                                                                                                                                  VAN SPEIJK, Jan Carolus Josephus (Amsterdam, 31 janvier 1802 – Anvers, 5 février 1831). Officier hollandais, lieutenant de vaisseau dans la Marine Royale à partir de 1820. En 1831, ayant dû accoster pour avarie avec sa canonnière dans le port d’Anvers au lendemain de l’indépendance de la Belgique aux dépens des Pays-Bas, il est sommé par la troupe de baisser son pavillon, à quoi il s’écrie : « Je préfère tout faire sauter » et tire un coup de pistolet dans un baril de poudre. L’explosion du navire coûtera la vie à une douzaine de personnes.

                                                                                                                                                  WAHAB

                                                                                                                                                    WAHAB, Taymour Abdel (Irak, 1981 – Stockholm, 11 décembre 2010). Islamikaze irakien résidant en Suède depuis 1992. Il se fait exploser prématurément au milieu du centre commercial de Stockholm n’occasionnant heureusement que deux blessés et sa propre mort.

                                                                                                                                                    WOO BUM-KON

                                                                                                                                                      WOO BUM-KON (Gyeongsangnam, 24 février 1955 – Uiryeong, 27 avril 1982). Tueur de masse sud-coréen et officier de police, après une violente dispute avec sa fiancée, il s’arme d’un fusil M2 et de grenades et tue systématiquement les habitants du village, massacrant cinquante-sept personnes et en blessant trente-cinq autres avant de se faire exploser avec deux grenades.

                                                                                                                                                      Get 30% off your first purchase

                                                                                                                                                      X