Aller au contenu

Honneurs

ABIMELECH

    ABIMELECH (? – Thebets/Palestine, 1233 BC). Juge d’Israël, fils de Gédéon, il exerça cruellement sa charge durant trois ans. Attaquant la cité révoltée de Thebets, il fut mortellement blessé par une meule de moulin jetée par une assiégée, alors relate le Livre des Juges : – « Aussitôt il appela le jeune homme qui portait ses armes et lui ordonna : – Tire ton épée et tue-moi pour que l’on ne puisse pas dire que c’est une femme qui m’a tué ».

    ADACHI

      ADACHI, Ken (Vancouver/Colombie britannique, 1929 – Toronto/Ontario, 9 février 1989). Ecrivain et critique littéraire canadien d’origine japonaise. Accusé de plagiat une première fois en 1981, il récidive en 1989 et se suicide alors pour éviter le déshonneur et le renvoi.

      AIKATH-GYALTSEN

        AIKATH-GYALTSEN, Indrani (Chaibasa/Bihâr, 1953 – Bihâr, 3 octobre 1994). Journaliste et romancière indienne. Accusée de plagiat littéraire dans son dernier roman, avant de s’empoisonner, elle écrit à un confrère : – « J’ai peur de vivre et peur de mourir. Mais vous avez raison, je suis la seule à pouvoir m’aider ».

        AJAX LE GRAND

          AJAX LE GRAND (? – Troie, ca 1184 BC). Héros mythologique grec, roi de Salamine, c’est l’un des protagonistes de la guerre de Troie. Selon Sophocle, ulcéré d’avoir été évincé par Ulysse, il tue dans un accès de folie un troupeau de moutons qu’il avait pris pour des ennemis. Au petit matin, revenu à la raison, il réalise que seule la mort peut laver son honneur perdu. Il plante l’épée que Hector lui avait offerte dans le sol et se jette sur elle.

          AMES

            AMES, August (Mercedes Grabowski alias) (Antigonish/Nouvelle-Ecosse, 23 août 1994 – Comté de Ventura/Californie, 5 décembre 2017). Actrice canadienne du X depuis 2013. Harcelée sur Twitter pour avoir tenu de soi-disant propos homophobes, elle balance un dernier « Allez tous vous faire foutre ! » avant de se pendre dans sa maison.

            ANDERWERT

              ANDERWERT, Fridolin (Frauenfeld/Thurgovie, 19 septembre 1828 – Berne, 25 décembre 1880). Homme politique suisse affilié au Parti Libre Démocratique. Vice-Président puis Président de la Confédération helvétique mais suite à une campagne de dénigrement qui raille son obésité et sa fréquentation des maisons closes, avant de se tirer une balle dans le parc du Kleine Schanze, il laisse un simple mot : « Ils voulaient une victime. Ils l’auront ».

              ANTIGONE

                ANTIGONE (Ve BC). Héroïne légendaire grecque née de la relation incestueuse entre Œdipe, roi de Thèbes et sa mère Jocaste. Après la mort de ses deux frères ennemis, son oncle Créon prend le pouvoir et interdit que soit enseveli Polynice. Mais Antigone, bravant l’interdit, verse de la terre sur le corps de son frère. Créon la condamne alors à être enterrée vivante dans le tombeau des Labdacides, elle préférera se pendre plutôt que de mourir de faim. Son fiancé Hémon, fils de Créon, se tue alors de désespoir et lorsqu’elle l’apprend, sa mère Eurydice de Thèbes se suicide à son tour.

                ARGOV

                  ARGOV, Zohar (Orkabi, Zohar dit) (Rishon le Zion, 16 juillet 1955 – Israël, 6 novembre 1987). Chanteur populaire israélien d’origine yéménite surnommé « le Roi ». Cocaïnomane, il est arrêté de surcroît pour viol. Il se pend dans sa cellule.

                  ARNAL

                    ARNAL, Gustavo (Venezuela, 1970 – New York, 2 septembre 2022) Directeur financier américain d’origine vénézuélienne depuis 2020 de la chaîne d’ameublement  « Bed  Bath & Beyond ». Suspecté par les actionnaires d’avoir manipulé le marché à son profit, il est poursuivi en justice le 23 août. Il se jette par la fenêtre de son appartement du 18ème étage du Jenga Building à Manhattan.

                    ASANO

                      ASANO, Naganori (Edo, 28 septembre 1667 – Edo, 21 avril 1701). Daimyo – seigneur de la guerre japonais – du clan Asano. Se sentant insulté par le maître des cérémonies, Kira Yoshinaka, il tente de le tuer mais ne réussit qu’à le blesser au visage, aussitôt le shogun Tsunayoki lui ordonne de faire seppuku pour effacer l’injure. Ce qu’il fit après avoir écrit le poème de mort rituel. Il sera vengé, deux ans plus tard, par les quarante-sept rônins de son clan, mené par leur doyen Oishi Kuranosuke.

                      AVAYEV

                        AVAYEV, Vladislav (1971 – Moscou, 18 avril 2022) Oligarque russe proche du président Vladimir Poutine et du Kremlin,  vice-président de  Gazprombank, la troisième plus grande banque russe. Ayant découvert son infortune conjugale, après avoir verrouillé son luxueux penthouse, il tire sur sa femme enceinte de son chauffeur et sur sa fille cadette avant de retourner l’arme contre lui. Son suicide vient compléter une épidémie récente de cas similaires chez les oligarques russes : Leonid Shulman, Aleksander Tyulyakov, Mikhaïl Watford et Vasily Melnikov.

                        BABOR

                          BABOR, Karl (Vienne, 23 août 1918 – Près d’Addis-Abeba/Ethiopie, 21 janvier 1964). Criminel de guerre nazi d’origine autrichienne, pseudo médecin au camp d’extermination de Grossrosen, il y était chargé de la sélection et de l’exécution des juifs par injection d’acide phénique. Réfugié en Ethiopie mais craignant d’être extradé par le gouvernement autrichien, il se tire une balle dans le cœur, au milieu d’une rivière infestée de crocodiles.

                          BACELLAR

                            BACELLAR, Urano Teixeira da Matta (Bagé, 1948 – Port-au-Prince/Haïti, 7 janvier 2006). Militaire brésilien, commandant des Casques Bleus en Haïti depuis le 31 août 2005. Controversé dans son rôle, il se tire une balle dans la bouche sur le balcon de sa suite de l’hôtel Montana. Le porte-parole de l’armée brésilienne parlera d’abord d’un « accident par arme à feu » mais après enquête, l’ONU confirmera le suicide.

                            BALMACEDA

                              BALMACEDA, Jorge Manuel (Hacienda Bucalemu, 19 juillet 1838 – Santiago du Chili, 19 septembre 1891). Homme politique libéral chilien. Président de la République du 17 septembre 1886 au 29 août 1891. En 1891 éclate une guerre civile entre les partisans du Congrès national et la présidence. Suite à la déroute des troupes loyales à Concon et à Placilla, Balmaceda démissionne et se tue par arme à feu peu après pour préserver son honneur.

                              BAUDOT

                                BAUDOT François (Paris, 30 janvier 1949 – Paris, 5 mai 2010). Ecrivain et journaliste de presse écrite français. Alors qu’il venait d’être récemment « parachuté » en décembre 2009 à la tête de l’Inspection Générale de l’Administration des Affaires Culturelles, après avoir écrit une dernière lettre à son amie Carla Bruni, il met fin à ses jours à son domicile.

                                BEAUREPAIRE

                                  BEAUREPAIRE, Nicolas-Joseph (Coulommiers/Seine-et-Marne, 7 janvier 1740 – Verdun/Lorraine, 2 septembre 1792). Général français. Lors du siège de Verdun par les Prussiens, il préfère se donner la mort plutôt que de subir le déshonneur de la reddition.

                                  BLASKOWITZ

                                    BLASKOWITZ, Johannes (Peterswalde/Prusse, 10 juillet 1883 – Prison de Nuremberg, 5 février 1948). Général de corps d’armée allemand sous le IIIe Reich. Il se rend aux troupes britanniques sur le front hollandais en 1944. Bien qu’ayant courageusement manifesté son hostilité aux exactions de la SS, il est incarcéré à Nuremberg comme criminel de guerre mineur. Il croque une capsule de cyanure dans sa cellule peu avant l’issue de son procès.

                                    BOULIN

                                      BOULIN, Robert (Villandraut/Gironde, 20 juillet 1920 – Forêt de Rambouillet/Saint-Léger-en-Yvelines, 29 octobre 1979). Homme politique gaulliste français. Alors qu’il est ministre de la Santé en 1972, il commande une enquête sur les causes de mortalité par suicides en France. Devenu ministre du Travail, il est suspecté de prévarication dans un projet immobilier à Ramatuelle, la veille de l’enquête, il envoie huit lettres, dont une au Premier ministre, Raymond Barre commençant par : « Messieurs, j’ai décidé de mettre fin à mes jours ». Après avoir ingéré des barbituriques, il se noie dans l’étang Rompu. La famille contestera et jusqu’en 2009 continuera à parler d’assassinat politique. (Suicide contestable)

                                      BRERETON

                                        BRERETON, Thomas (Comté d’Offaly, 1782 – Bristol/Gloucestershire, 1831). Officier équestre irlandais, lieutenant-colonel des Dragons. Il est chargé, lors des émeutes de Bristol en 1831, de disperser les mutins. Il optera d’abord pour le dialogue puis faute de résultats, il ordonne la charge mais sans faire usage des armes. Accusé de mollesse devant une cour martiale, il se tue d’un coup de pistolet en pleine audience.

                                        BROUGHTON

                                          BROUGHTON, Sir Henry John « Jock » Delves, 11ème Baronnet (1883 – Liverpool, 5 décembre 1942). Aristocrate anglais installé au Kenya où il fréquentera Alice de Janzé. Arrêté et jugé pour le meurtre de Lord Erroll en 1941 près de Nairobi, il sera acquitté faute de preuves. A peine rentré en Angleterre, il s’injecte une overdose de morphine à l’hôtel Adelphi.

                                          BRUNEL

                                            BRUNEL, Jean-Luc (Paris, 1946 – Paris, 19 février 2022) Entrepreneur français de mannequinat, proche du milliardaire américain Jeffrey Epstein pour qui il rabattait de la « chair fraîche ». Incarcéré en  2020 à la prison de la Santé pour viols sur mineures, après plusieurs tentatives, comme Epstein, il se pend dans sa cellule.

                                            BUCH

                                              BUCH, Walter (Bruchsal/Baden, 24 octobre 1883 – Ammersee/Bavière, 15 septembre 1949). Juriste nazi allemand, haut magistrat dans la SS et beau-père de Martin Bormann. Condamné en 1945 à cinq ans de travaux forcés pour crimes de guerre, à sa libération, il se tranche les veines avant de se jeter dans la rivière Ammersee.

                                              CHASSERIAU

                                                CHASSERIAU, Benoît (La Rochelle/Charente-Maritime, 1780 – Saint-Jean de Porto Rico, 27 septembre 1844). Diplomate français, père de Théodore (1819-1856), le peintre romantique. Consul honoraire à Porto Rico, il est accusé de détournement de fonds et mis en examen. Pour éviter le déshonneur, il met fin à ses jours.

                                                CHAUFOUR-VERHEYEN

                                                  CHAUFOUR-VERHEYEN, Christine (Bruxelles, 1951 – Forêt de Saint-Germain-en-Laye, 2 juin 2000). Romancière française. Son dernier roman « Les équilibristes » ayant été retiré de la vente par son éditeur pour cause de plagiat, elle se tue avec une arme à feu. Son corps n’est retrouvé que le 13 juin. Elle avait déjà fait deux tentatives à l’adolescence et dans son premier roman « Rive dangereuse » paru en 1998, trois des principaux protagonistes s’y suicidaient.

                                                  CHRIST

                                                    CHRIST, Lena (Glonn/Bavière, 30 octobre 1881 – Munich/Bavière, 30 juin 1920) Romancière allemande, elle avait fait une première tentative de suicide en 1900. Elle publie son premier roman en 1912. En 1920, pour subsister, elle fabrique de faux tableaux mais sur le point d’être arrêtée, elle s’empoisonne, avec une dose de cyanure fournie par son ex-mari, au Waldfriedhof, le plus grand cimetière de Munich.

                                                    COSTA

                                                      COSTA, Thierry (1985 – Sihanoukville/Cambodge, 1er avril 2013). Médecin urgentiste français au service depuis 2010 de l’émission de télé-réalité de TF1, Koh Lanta. Suite au décès le 22 mars d’un candidat lors du tournage au Cambodge, il laisse une lettre d’adieu où il s’estime « sali dans les médias » et met fin à ses jours en s’injectant une overdose d’anesthésique.

                                                      CROFT

                                                        CROFT, Sir Richard, 6ème Baronnet (Dunster Park/Berckshire, 9 janvier 1762 – Londres, 13 février 1818). Aristocrate et obstétricien anglais ayant pour patiente la princesse Charlotte. Le 3 novembre 1817, elle perd les eaux au sixième mois de sa grossesse et l’interminable accouchement se transforme en carnage, elle meurt exsangue en accouchant d’un bébé mort-né. Trois mois plus tard, Croft se tue d’un coup de pistolet; à ses côtés, ces vers de Shakespeare soulignés : – « Gentil sire, Dieu vous protège ! Mais où est la princesse ? ».

                                                        DUBAROVA

                                                          DUBAROVA, Petya (Bourgas/mer Noire, 25 avril 1962 – Bourgas, 4 décembre 1979) Poétesse et lycéenne bulgare, injustement accusée d’avoir saboté la ligne de production d’une brasserie locale, elle se ramasse une mauvaise note par le conseil de discipline. Ulcérée, elle laisse un poème d’adieu avant de succomber à une overdose de somnifères.

                                                          DWYER

                                                            DWYER, Budd R. (Saint-Charles/Missouri, 21 novembre 1939 – Harrisburg/Pennsylvanie, 22 janvier 1987). Homme politique américain. Accusé de corruption, il convoque une conférence de presse, où il clame son innocence, puis devant les caméras de télévision, il s’enfonce un 357 Magnum dans la bouche et se tue en direct.

                                                            FOUCAULD

                                                              FOUCAULD, François Armand de (France, 8 juillet 1972 – Forêt de Rambouillet/Yvelines, 1er juillet 2022) Prêtre catholique français en poste durant 18 ans au diocèse de Versailles ; en décembre 2021, dans une tribune au journal « La Croix », il dénonce « une contrainte au silence imposée par quelque uns dans l’église » face aux affaires de pédophilie.  N’ayant plus de mission depuis septembre 2022, il se pend  en forêt de Rambouillet une semaine avant son cinquantième anniversaire.

                                                              FRAGNEAU

                                                                FRAGNEAU, Bernard (Paris, 7 mai 1951 – Boulogne-Billancourt/Île-de-France, 20 janvier 2014). Haut fonctionnaire français, préfet du Jura, de l’Eure, de l’Essonne, du Pas-de-Calais, de Charentes-Poitou et en 2008, du Loiret. Il demande à être relevé de ses fonctions en 2010 suite à un désaveu du Président Sarkozy. Il met fin à ses jours dans le bureau de son épouse.

                                                                GIAMBI

                                                                  GIAMBI, Jeremy Dean (San Jose/Californie, 30 septembre 1974 – Claremont/Californie, 9 février 2022) Joueur de baseball américain. Il sera voltigeur chez les Phillies de Philadelphie, les Athletics d’Oakland, les Red Sox de Boston et les River Cats de Sacramento. En 2003 éclate l’affaire Balco, un laboratoire pharmaceutique fournissant des stéroïdes et des anabolisants à des sportifs  dont Giambi. Il est reconnu coupable de dopage en 2007. Il se tire une balle de révolver dans la poitrine chez ses parents.

                                                                  HAEGER

                                                                    HAEGER, Charlie Wallis (Livonia/Michigan, 19 septembre 1983 – Grand Canyon/Arizona, 3 octobre 2020) Joueur de baseball américain, évoluant comme lanceur en ligue majeure à partir de 2006. Il jouera pour les White Sox de Chicago puis pour les Red Sox de Boston en 2011. Principal suspect dans la mort de son ancienne compagne, il se tue avec une arme à feu sur un sentier du Grand Canyon.

                                                                    HANAU

                                                                      HANAU, Marthe (Paris, 1er janvier 1886 – Prison de Fresnes/Île-de-France, 14 juillet 1935). Banquière française d’origine juive alsacienne surnommée « la banquière des années folles », compromise dans l’affaire Stavisky et pointée du doigt pour son homosexualité. Arrêtée et condamnée à trois ans de prison ferme en juillet 1934, s’estimant irrémédiablement déshonorée, elle avale un tube de Véronal dans sa cellule le 14 juillet mais ne décède que le 19 juillet. Dans le film de Francis Girod « La Banquière » (1980), le rôle de Marthe Hanau fut interprété par Romy Schneider, une amie étant jouée par Marie-France Pisier.

                                                                      HARTLEY

                                                                        HARTLEY, Wallace (Colne/Lancashire, 2 juin 1878 – Atlantique nord, à bord du Titanic, 15 avril 1912). Chef d’orchestre britannique engagé à bord du paquebot Titanic. Lors du naufrage, il continue stoïquement à diriger les sept musiciens, dont Georges Krins, jusqu’à l’issue fatale.

                                                                        HOJO

                                                                          HOJO, Ujimasa (1538 – août 1590) Daimyo japonais – seigneur de la guerre – d’Odawara lié au clan Hojo. En 1590, incapable de défendre la cité contre les troupes de Toyotomi Hideyoshi, il sera contraint pour laver son honneur, avec son frère Ujiteru, de faire seppuku.

                                                                          HOJO

                                                                            HOJO, Ujiteru (? – août 1590). Samouraï japonais du clan Hojo, frère du daimyo Ujimasa et seigneur du château Hachioji. Défait lors du siège d’Odawara en 1590, il accompagne son frère dans la mort en commettant le seppuku.

                                                                            JIANPING

                                                                              JIANPING, Wu (? – Pékin, 2 août 2008). Haut responsable chinois dirigeant le département alimentaire de l’AQSIQ (Administration générale de la Qualité, l’Inspection et la Quarantaine) Suspecté de corruption et de prévarication par une enquête de « rectification », il saute par la fenêtre de son immeuble.

                                                                              KRINS

                                                                                KRINS, Georges Alexandre (Paris, 18 mars 1889 – Atlantique nord, à bord du Titanic, 15 avril 1912). Violoniste belge installé à Spa puis à Liège avant d’être engagé dans l’orchestre du paquebot Titanic. Stoïquement, lors du naufrage, il continuera à jouer avec ses six compagnons sous la direction de Wallace Hartley jusqu’au bout. Son corps ne fut jamais retrouvé.

                                                                                KURANOSUKE

                                                                                  KURANOSUKE, Oishi (? – Sangaku-Ji, 4 février 1703). Samouraï japonais dont le maître, Naganori Asano avait été contraint au suicide en 1701, pour avoir voulu effacer les injures de Kira Yoshinaka commises à son encontre. Yoshio et quarante-six fidèles rônins décidèrent de le venger. Un an plus tard, ils prirent d’assaut la demeure de Kira et le tuèrent. Après quoi, comme le voulait le code des Samurais, le Bushido, les quarante-sept rônins firent, à leur tour, le seppuku.

                                                                                  LANGSDORFF

                                                                                    LANGSDORFF, Hans (Bergen/Basse-Saxe, 20 mars 1894 – Buenos Aires/Argentine, 19 décembre 1939). Capitaine de vaisseau allemand commandant le cuirassier Graf von Spee. Cerné, il est contraint par les Anglais de se saborder dans la baie du Rio de la Plata, le 17 décembre. Mis aux arrêts par les Britanniques, il ne supporte pas l’idée de rester prisonnier et se tire une balle de revolver dans sa chambre de l’hôtel Naval.

                                                                                    LUCRECE

                                                                                      LUCRECE (? – Rome, 509 BC). Epouse et patricienne romaine, symbole de la fidélité bafouée. Au lendemain de son viol par son beau-frère Sextus Tarquin, elle convoque son époux et son père et leur révèle la vérité sur leur parent indigne. Suite à quoi, pour effacer la souillure, elle se poignarde au cœur.

                                                                                      MANFREDI

                                                                                        MANFREDI, Doria (Torre Del Lago/Toscane, 1886 – Torre Del Lago, 23 janvier 1909). Servante italienne du compositeur Giacomo Puccini, accusée par l’épouse, Elvira, d’être sa maîtresse, elle avale trois tablettes de sublimé corrosif et succombe le 26 janvier. L’autopsie révélera qu’elle était vierge; l’épouse est alors poursuivie pour harcèlement et risque la prison, Puccini mettra fin au scandale en offrant douze mille lires aux parents de la jeune fille.

                                                                                        MATSUOKA

                                                                                          MATSUOKA, Toshikatsu (1945 – Tokyo, 28 mai 2007). Bureaucrate et homme politique japonais. Ministre de l’Agriculture en 2006, il est accusé par les médias de corruption et de dépenses personnelles exorbitantes. Déshonoré, il se pend à la porte du living de son logement de fonction. Découvert par son assistant, il décède une heure plus tard à l’hôpital.

                                                                                          MOTONOBU

                                                                                            MOTONOBU, Endô (Japon, ca 1532 – 1585). Guerrier samouraï japonais de la période Sengoku, au service du clan Date. A la mort de son daimyo, il fait seppuku.

                                                                                            MOTOICHI

                                                                                              MOTOICHI, Yakushiji (Japon, 1475 – 1504). Guerrier samouraï japonais de la période Sengoku, au service du clan Hosokawa. Il commet le seppuku.

                                                                                              NATTIER

                                                                                                NATTIER, Jean-Baptiste (Paris, 27 septembre 1678 – Paris, 23 mai 1726). Peintre d’histoire français, élève de son père et frère aîné du portraitiste Jean-Marc. Reçu à l’Académie en 1712, mais en 1725, compromis dans le procès du meurtrier sodomite et pédophile, Benjamin Deschauffour, il est emprisonné à la Bastille, alors pour échapper au déshonneur, il se tranche la gorge avec un couteau à huîtres la veille de l’exécution de Deschauffour en place de Grève.

                                                                                                NEWELL

                                                                                                  NEWELL, Jonathan (1971 – Henderson/Maryland, 11 septembre 2021) Juge et procureur de l’état du Maryland depuis 2016. Sur le point d’être arrêté chez lui par le FBI pour des faits de pédophilie commis sur des mineurs, il se tue par balle.

                                                                                                  NEWTON

                                                                                                    NEWTON, Terry (Wigan/Grand-Manchester, 7 novembre 1978 – Wigan, 26 septembre 2010) Joueur britannique de rugby à XIII, talonneur en Super League, il sera sélectionné quinze fois dans l’équipe nationale mais en février 2010, il est testé positif lors d’un contrôle anti-dopage et il est suspendu pour deux ans. Il se pend chez lui sept mois plus tard.

                                                                                                    NOBLE

                                                                                                      NOBLE, Hollister (USA, 2 septembre 1901 – Sherman Oaks/Californie, 20 juillet 1954). Romancier et scénariste de cape et d’épée américain. Accusé de plagiat, il se tue par balle dans la cave de sa maison avant que ne tombe la décision du tribunal qui le lavait de tout soupçon.

                                                                                                      NOGI

                                                                                                        NOGI, Comte Maresuke (Chôfu/Tokyo, 25 décembre 1849 – Tokyo, 13 septembre 1912). Général d’infanterie japonais, il s’illustrera durant le conflit russo-japonais. Suite au décès le 30 juillet 1912 de l’empereur Mutsuhito, il conclut – selon le code samouraï du Bushido – un pacte de suicide avec son épouse. Il accomplira un jumonji giri, un seppuku solitaire : après avoir pris un bain et revêtu un kimono, il boit une tasse de saké, ensuite, agenouillé, il s’ouvre le ventre avant de se trancher la gorge. Son épouse Shizuko se poignarda alors dans la poitrine.

                                                                                                        OFER

                                                                                                          OFER, Avraham (Avraham Hirsch dit) (Khorostkov/Pologne, 1922 – Tel Aviv, 3 janvier 1977). Homme politique travailliste israélien. Ministre de la Construction, suspecté de transferts de fonds illégaux pour son parti, il se tire une balle de calibre 22 dans la bouche, dans sa voiture garée sur la plage. Il laisse une note clamant son innocence.

                                                                                                          POSTUMUS

                                                                                                            POSTUMUS, Poenius (? – Exeter, 61). Officier romain, chef de camp de la IIe légion Augusta casernée en Bretagne durant la rébellion de la reine Boudicca. Négligeant l’appel du gouverneur Gaius Suetonius Paulinus, il rate la bataille de Manduessedum où les Romains écraseront les Bretons. Conscient d’avoir privé sa légion d’un triomphe et de butin, il se jette sur son glaive.

                                                                                                            RONG GUOTUAN

                                                                                                              RONG GUOTUAN (ou JUNG  KUO-TUAN) (Hong Kong, 10 août 1937 – Pékin, 20 juin 1968) Pongiste chinois champion du monde en simple en 1959. Pendant la Révolution Culturelle, il est accusé comme Fu Qifang et Jiang Yongning d’être un espion, harcelé et humilié, il laisse une note d’adieu avant de se pendre à son tour.

                                                                                                              ROUJON

                                                                                                                ROUJON, Jean (1955 – Marjevols/Lozère, 1er juin 2015). Homme politique français, maire UMP de 1995 à 2014 de la commune de Marjevols qu’il entraîne dans un surendettement tel qu’elle est au bord du défaut de paiement. Pointé du doigt par la presse, il se dit « blessé et sali » avant de se pendre dans l’ancienne usine de son père.

                                                                                                                SALENGRO

                                                                                                                  SALENGRO, Roger (Lille/Nord-Pas-de-Calais, 30 mai1890 – Lille, nuit du 17 au 18 novembre 1936). Homme politique socialiste français, maire de Lille puis ministre de l’Intérieur. Injustement accusé par la Droite via le journal Gringoire d’avoir déserté en 1915, mais bien que blanchi, il s’estime déshonoré et s’asphyxie au gaz dans sa cuisine.

                                                                                                                  SMITH

                                                                                                                    SMITH, Edward John (Stoke-on-Trent/Staffordshire, 27 janvier 1850 – Au large de l’Atlantique, 15 avril 1912). Capitaine de frégate britannique surnommé le « Pacha des Millionnaires », entré au service de la compagnie maritime White Star Line en 1880. Il prend le commandement du paquebot R.M.S. Titanic pour son voyage inaugural le 12 avril 1912. Le 14 avril, le navire percute un iceberg signalé par la vigie Frederick Fleet. Le commandant, comme le veut la tradition, coulera avec son navire et mille quatre cents passagers. Son cadavre ne fut jamais retrouvé.

                                                                                                                    TONE

                                                                                                                      TONE, Théobald Wolfe (Dublin, 20 juin 1763 – prison de Dublin, 12 novembre 1798). Homme politique et soldat indépendantiste irlandais. Fuyant les Anglais, il s’allie à Napoléon 1er pour envahir l’Irlande, mais l’expédition rate et il est capturé par les Britanniques. Condamné à mort, il réclame d’être fusillé comme soldat et non pendu comme renégat. Mais ayant néanmoins était condamné à la pendaison, il se taillade la gorge avec un canif. Il succombera à ses blessures le 19 novembre.

                                                                                                                      TURPIN

                                                                                                                        TURPIN, Najai « Nitro » (Philadelphie, 19 décembre 1981 – Philadelphie, 13 février 2005). Boxeur professionnel américain, blessé dans son amour-propre après son élimination dans le reality show « The Contender » sur NBC, il se tire une balle de semi-automatique dans la tête, assis dans sa voiture, à côté de sa petite amie.

                                                                                                                        VAN LOOY

                                                                                                                          VAN LOOY, Frans (François dit) (Merksem/Anvers, 26 août 1950 – Merksem, 20 septembre 2019) Coureur cycliste belge, il participe au Tour de France en 1974 et en 1979 courant avec Vic Van Schil pour Eddy Merckx et au Tour d’Italie en 1976. En 1982, il devient directeur sportif pour Telekom jusqu’en 2006. Menacé d’expulsion de sa maison jugée insalubre, il préfère se tuer avant l’arrivée de l’huissier.

                                                                                                                          VAN RUYSBROECK

                                                                                                                            VAN RUYSBROECK, Jan (? – Bruxelles, 1485). Architecte et conseiller municipal bruxellois. Il fut chargé en 1448 de construire le beffroi de l’hôtel de ville sur la grand’place de Bruxelles. La légende urbaine raconte qu’à la fin des travaux, en 1455, lorsqu’il prit conscience de la sévère asymétrie qui frappait le bâtiment – le beffroi n’étant pas dans l’axe du portail – il se soit jeté du haut de la tour. En réalité il survécut trente ans à son édifice et fut nommé inspecteur des bâtiments du Brabant en 1459.

                                                                                                                            VATEL

                                                                                                                              VATEL, François (Watel, Fritz Karl dit) (Tournai/Picardie, 17 janvier 1631 – Château de Chantilly/Picardie, 24 avril 1671). Intendant et maître d’hôtel français d’origine suisse au service du surintendant Nicolas Fouquet puis « contrôleur général de la bouche » du Prince de Condé. Lors d’une gigantesque fête donnée en l’honneur de Louis XIV, désespérant de voir arriver la marée, surmené, il se jette à trois reprises sur son épée coincée dans la porte de sa chambre.

                                                                                                                              VEROVE

                                                                                                                                VEROVE, François dit « le grêlé » (1962 – Grau-du-Roi/Gard, 29 septembre 2021) Tueur et violeur en série français, ce gendarme devenu policier était soupçonné de 4 meurtres et de 6 viols entre 1986 et 1994. Recherché depuis 35 ans, il laisse une lettre d’adieu chargée de remords avant de prendre une overdose de médicaments mettant ainsi un terme à cette très longue « cold case ».

                                                                                                                                VILLEHUCHET

                                                                                                                                  VILLEHUCHET, René-Thierry Magon de la (Saint-Malo/Bretagne, 1943 – New York, 22 décembre 2008). Financier français compromis, malgré lui, dans la gigantesque fraude du banquier new-yorkais Bernard Madoff portant sur cinquante milliards de dollars, et dont il assurait la promotion auprès des grosses fortunes européennes. Se sentant déshonoré, il s’ouvre les poignets au cutter, dans son bureau.

                                                                                                                                  VILLENEUVE

                                                                                                                                    VILLENEUVE, Pierre-Charles de (Valensole/Basses Alpes, 31 décembre 1763 – Rennes/Bretagne, 22 avril 1806). Aristocrate et officier naval français, Vice-amiral de la flotte napoléonienne, il est vaincu par l’amiral Nelson à la bataille de Trafalgar le 21 octobre 1805 et capturé avec son navire, le Bucentaure. Relâché sur parole, il rentre en France mais s’estimant déshonoré, il se larde la poitrine de six coups de couteaux dans une chambre d’hôtel.

                                                                                                                                    YAMAGUCHI

                                                                                                                                      YAMAGUCHI, Tamon (Koishikawa/Préfecture de Shimane, 17 août 1892 – Midway/Îles Hawaïennes, 4 juin 1942). Vice-amiral japonais. Dès le premier jour de la bataille de Midway, son porte-avions amiral, le Hiryu, est irrémédiablement touché par les bombardiers américains. Il fait évacuer l’équipage, descend les couleurs, remet son képi et boit un dernier toast avec le commandant Tomeo Kaku, et coule avec son navire comme le veut le code d’honneur du Bushido.

                                                                                                                                      Get 30% off your first purchase

                                                                                                                                      X